Reçois 5 € de réduction : inscris-toi !

la biodiversité a chuté de 60% en 40 ans ! Et nous ? Que faisons-nous ?

Fin octobore 2018, le WWF annonçait que durant les 40 dernières années, 60% de la faune sauvage a été dévastée !

La faute à qui ?

Agriculture intensive, dégradation des sols, surpêche, dérèglement climatique, déforestation... Tant de fléaux causés par une seule et même espèce : l'être humain qui nuit a sa propre biodiversité ! Et oui, c'est nous, c'est toi et moi !

A quand le respect de nous-même et de notre biodiversité ?

On se le demande. Les alertes sont nombreuses. Chaque jour, une nouveau rapport de l'une ou l'autre association de défense ou de protection de la nature nous informe. Et pendant ce temps-là ? L'impact de l'Homme (peut-on encore y mettre une majuscule ?) est aujourd'hui si fort et généralisé qu'il engendre une disparition de la vie sauvage sur terre. A ce jour, seulement un quart des terres ont échappé aux activités humaines. Un chiffre qui devrait encore chuter à 10% en 2050... si rien ne change.

Or la planète c'est notre capital principal !

En s'attaquant à la planète, c'est notre propre capital de base, le seul, l'unique que nous détruisons. L'humanité se met elle-même en danger. Nous scions délibérément la branche sur laquelle nous sommes installés !

L'argent ? La nature nous offre tout cela gratuitement ! La Nature devrait être notre marque phare ! Cette marque naturelle vaut 125 mille milliards de dollars par an ! Vous imaginez ? On se prosterne devant des sociétés capitalistes arborant des pommes, des super-héros, des... mais nous oublions de vénérer la marque la plus importante qui soit : la planète !

Notre société a oublié ses fondementaux. Nous, êtres humains, nous avons oublié que nous sommes parties constitutives de cette biodiversité. Nous croyons pouvoir tout dominer. Et pourtant, la force naturelle est bien plus capricieuse et incontrôlable que les actions en bourse de votre produit de consommation préféré.

Quand la bourse s'effondre... comme en 2008, le politique réagit !

Les gouvernements occidentaux ont débloqué des milliards pour sauver l'économie, des banques, des entreprises ! Aujourd'hui, nous connaissons une crise bien plus grave que celle de 1929, 1973, 2008... nous vivons LA crise qui peut-être un jour détruira à tout jamais l'espoir de vie de nos enfants, petits-enfants... Ben quoi, ils ne sont pas encore nés...? Ils ne sont pas encore êtres humains vivants ? Notre égoïsme consumérien nous aveugle, une fois de plus... une fois de trop !

Et vous donc, les gouvernements ? que faites-vous ? Locaux, nationaux, internationaux, ... des déclarations, des intentions ! Mais pas d'acte ! Comme un soir d'élection où la même litanie est débitée sur les écrans de télévision ou réseaux sociaux : "Nous avons reçu un signal fort de l'électeur... il veut du changement !". A croire que nos politiciens ignorent tant le sens du mot "signal" que du mot "changement".

Agissons aujourd'hui pour notre biodiversité !

Vous, et nous. Toi, et moi ! Il est donc temps de modifier notre manière de produire et de consommer !

Chez TREBIUS VALENS aussi, nous voulons produire et consommer différemment. A notre échelle, nous souhaitons nous engager dans une économie plus respectueuse de notre planète. En privilégiant les matières biologiques, en tentant de favoriser les productions locales, en refusant les emballages plastiques.... Cependant, en tant que projet débutant, nous sommes également confrontés aux questions de la rentabilité.

Produire en Europe ou ailleurs...?

Et la question que nous nous posons le plus est "où produire" ? Europe ? Asie ? Clairement, nous aimerions produire en priorité en Europe. Plus nous grandirons, plus nous pourrons nous le permettre... et c'est un engagement que nous prenons avec vous et envers vous.

En effet, actuellement, une partie de nos matières premières viennent d'Asie, elles sont labellisées bio et fairtrade. C'est un début !... et nous continuons à privilégier le respect de notre planète !

Ensemble, respectons l'Alma Mater !

En savoir plus  sur le fairtrade

#wwf #biodiversité #économierespectueuse #economieéquitable #respect #planet #animauxsauvages

 

Laisser un commentaire

Share This