L’antique est ma jeunesse…

« Chez moi j’ai des fragments de dieux pour ma jouissance quotidienne ; ils sont la bénédiction de ma vie fervente et leur sensualité divine toute vibrante de joie voit se dresser chaque jour devant eux ma vivante admiration. Leur contemplation me procure le bonheur de ces heures solennelles à partir desquelles désormais l’Antique vous parle toujours (…) » (Auguste Rodin, 1904) 

Depuis sa création en 2001, la corporate identity de TREBIUS VALENS s’inspire de l’antique Pompéi [POMPEII] ! Et il n’est pas rare que l’on nous interroge… Qui est TREBIUS VALENS ?

Et notre histoire commence…

Notre histoire, c’est celle d’un homme, d’une famille. La gens VALENS. Aujourd’hui, on parlerait d’une famille d’esthètes, de mécènes. Férue d’art, la famille VALENS s’est illustrée par la découverte d’une villa riche en décors graphiquement somptueux. Organisateur de fastueux jeux du cirque, nous avons associé le nom TREBIUS VALENS à l’image d’un gladiateur. C’est un graffiti qui nous a inspiré ce gladiateur emblématique de notre marque.

L’antique est notre jeunesse …

Cette phrase, nous l’empruntons à Auguste RODIN. Dans sa recherche d’inspiration, il a déclaré que l’antiquité était une source inépuisable. Il a d’ailleurs réalisé de nombreux personnages hybrides juxtaposant l’humain et l’univers des Anciens. Nous vous proposons d’ailleurs de découvrir ici “PALLAS au PARTHENON” du célèbre sculpteur. Oeuvre à découvrir au Musée Rodin à Paris.

Et cette antiquité, elle est la jeunesse que le #CreativeEmpire donne à ses collections !

Gladiateur, serpent mythologique, locution ou simple graffiti… l’antiquité nous inspire pour créer nos textiles. Une antiquité revisitée à la mode de la ligne claire, style du 9ème art. Comme Auguste RODIN, TREBIUS VALENS #CreativeEmpire juxtapose art de vivre napolitain, graphisme tantôt antique, tantôt moderne avec une dose d’un surréalisme digne des créateurs belges. Un brin de folie belge souffle sur la dolce vita antique de Naples…

Désormais, l’antiquité est votre jeunesse !

En savoir plus :
Musée Rodin
[illustration: Pallas au Parthénon, Auguste RODIN © Musée Rodin 2019]

Laisser un commentaire

Share This