Spiderman va-t-il sauver Naples ?

Depuis quelques mois, un héros bleu et rouge arpente les rues de Naples avec un message simple : “L’humanité est belle. Elle vaut la peine d’être vécue.”

L’homme araignée, Spiderman, le nouveau Peter Parker est napolitain.

A l’instar du héros créé par Stan Lee, le Spiderman napolitain (ou plutôt Spidemmè) est un jeune étudiant qui, au-delà de ses propres projets et rêves, apporte une petite lumière d’espérance à ceux qui ont perdu l’espoir.

“Chiunque può essere eroe”
Tout le monde peut être un héros

Les héros sont partout… Piazza del Gesù, Piazza Dante… L’homme araignée est là pour démontrer qu’un sourire, un geste simple peut rendre la ville encore plus belle, plus propre. L’ennemi ici, ce n’est ni le Bouffon Vert, ni Octopus, ni Electro… Les ennemis traqués par Spidemmè sont l’incivilité, la dégradation et la solitude. C’est ainsi qu’il peut apparaître soudainement et aider une personne âgée à traverser la rue. Une image forte a fait le tour de la toile. Le héros parthénopéen enlace un jeune enfant, visiblement d’origine étrangère. Par ce cliché, Spidemmè lutte contre le racisme en s’exclamant :
“A Piazza del Gezù simm tutti quant fratellin”

Spiderman veut que Naples prenne conscience…

Citant Pino Daniele, “Non voglio indifferenza, voglio coscienza”, l’homme araignée, calfeutré derrière son anonymat, invite tout un chacun à prendre conscience de la beauté de la ville, du monde et de l’humanité. Spidemmè a l’intime conviction que l’image positive du héros de Marvel permet à tous de s’identifier à la possibilité d’un monde plus juste.

L’art urbain est dans la ville de Naples… avec Spiderman

Devenu un phénomène incontournable de la toile napolitaine, @spidermanfacose alias Spidemmè suggère désormais aux internautes de mieux regarder autour d’eux à la découverte de l’art urbain… Le héros tisse sa toile en vous présentant le Street Art à Napule.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à suivre le compte Instragram de Spidemmè @spidermanfacose. Spidemmè est certainement un héros du #CreativeEmpire de TREBIUS VALENS.

Laisser un commentaire

Share This